Attention le javascript est désactivé sur votre navigateur.
Le site est optimisé avec des fonctionalités javascript et certaines options risquent d'être désactivées

  home District 1990 > home RC Montagnes neuchâteloises Français | Allemand | Anglais | Italien
RC Montagnes neuchâteloises

Login







Raccourcis

Rotary D1990 UNI - Université rotarienne Shortcuts

District 1990

"Paul Harris Family"

« Paul Harris Family » : c’est ainsi qu’on pourrait, en ce mois de décembre consacré à la famille, décoder le fameux sigle PHF dont l’insigne op...
plus

"Paul Harris Family"

« Paul Harris Family » : c’est ainsi qu’on pourrait, en ce mois de décembre consacré à la famille, décoder le fameux sigle PHF dont l’insigne opulent orne les boutonnières des rotariens zélés. Car, il est vrai, on considère aisément le Rotary comme une grande famille, où nous serions frères et sœurs, tous descendants en ligne directe de papy Paul Harris. Issus de ce nouvel Abraham, les clubs Rotary seraient à l’image des douze tribus d’Israël. En poussant un peu l’analogie, les Rotaractiens et Interactiens seraient les enfants turbulents de leurs parents rotariens. Prenons garde aux confusions : la famille Rotary n’est qu’une belle métaphore ! La famille dont nous venons, chacun de nous, loin d’être un étouffoir, est un jaillissement de vie. Certes, on ne l’a pas choisie, mais on l’a dans la peau, dans le sang, dans les gènes. C’est en elle qu’on naît, non seulement à la vie biologique, comme les petits chats, mais surtout à la découverte progressive du monde au-delà de notre berceau. La famille est une source, d’abord un ancrage dans l’espèce humaine, puis surtout un éveil vers plus d’humanité. Ne dit-on pas que la culture est un patrimoine et que la patrie est une mère, mots éminement familiaux ? La famille nous ouvre à autrui, elle est la première aventure hors de notre ego, la première école de sociabilité entre générations, entre frères et sœurs, jusqu’à la jolie cousine ou le charmant cousin. C’est à la table familiale qu’on expérimente le partage équitable du dessert, c’est d’abord avec ses frères et sœurs qu’on joue et se chamaille, c’est à sa mère qu’on fait son premier sourire. Bref, le bonheur de naître, de grandir, de découvrir, de partager, d’aimer, c’est dans sa famille de sang, ou dans ce qui en tient lieu, qu’on le vit en premier, le mieux possible. La famille est vraiment un point de départ. Arrive l’heure de sortir du cocon et de s’intégrer au vaste monde humain. On l’a tous fait. Mais on ne saute pas d’un coup de la cellule familiale à la société globale. Il nous faut des communautés intermédiaires, encore à taille humaine tout en étant affranchies des liens du sang. Voilà où se situe le Rotary. Nos clubs font le lien entre la proximité du lignage et l’universalité de la communauté humaine. Par un côté, ils sont comme une famille élargie. Certes, les relations dans le club sont d’un autre ordre que la parenté. On y entre librement, on n’y partage pas la même hérédité et on élit chaque année un autre patriarche, parfois plus jeune que soi. Mais un club est lui aussi, comme la famille, un lieu d’éveil, de partage, de dépassement de soi, d’altérité. Les liens d’amitié y remplacent ceux du sang. Dans ce tissu amical, on se chamaille à l’occasion, on se réconcilie, on joue ensemble à être rotarien, on porte le même insigne comme un patronyme, on partage une culture et des valeurs communes. Généralement, nous ne faisons pas des enfants ensemble, c’est vrai, mais nous sommes féconds d’une autre manière. Nous tâchons de construire pour les autres un avenir meilleur. Nous perpétuons ainsi, à notre manière, l’espèce humaine, dans son généreux élan vers plus d’humanité. A son niveau, le Rotary fait et tient toutes les promesses d’une famille heureuse. Voici le temps de Noël, où l’on célèbre traditionnellement la Sainte Famille. Dans l’iconographie courante, près de l’Enfant dans sa crèche se tiennent ses parents. Mais ce petit noyau familial rayonne aussitôt hors du cocon. Tout autour de lui accourent des bergers, des moutons et même des anges. J’y vois les premiers rotariens, certains des anges, d’autres des moutons, ou un mélange des deux. Quant à moi, modeste berger élu du district 1990, je vous souhaite à tous de passer de joyeuses fêtes et de porter sur votre cœur un Paul Harris Family avec mille saphirs dans vos yeux ! DGE Yves Tabin   
District 1990


  • Agenda
  • Actualités

Voyage humanitaire Rotary / OMS du 18 au 27 janvier 2015
(District 1990)

ven. 16.01.2015
En prenant part à ce voyage unique, qui mélange humanitaire et découvertes, vous avez l'occasion de participer à la plus grande cam...

International Assembly
(District 1990)

dim. 18.01.2015

Rotary International Convention
(District 1990)

sam. 06.06.2015

plus »

PREMIER CLUB MIXTE DE SUISSE

05 novembre - Dégustation des vins de la vente 2014 à la ferme de la Combeta

Rotary CH/FL - District 1990 - Montagnes neuchâteloises - Dernier update: 18.12.2014 23:24:21